Le Tai Ji Quan:

taichichuan.jpg

Le Tai Ji Quan est apparu au 16ème siècle, se traduit par le poing du faîte suprême. C'est un art martial qui se pratique dans la lenteur pour développer la force interne, les muscles profonds, les tendons, les os. Dans le combat, le pratiquant, qui aura développé et trouvé son centre, pourra projeter son énergie à partir du bas-ventre vers les extrémités (pieds et mains) afin de déséquilibrer son adversaire. De cela, le pratiquant va stimuler son énergie vitale et permettre sa circulation dans le corps. Il profitera, en plus de l'efficacité martiale, des mêmes bénéfices pour la santé que le pratiquant de qi gong. Au delà de l'aspect martial qui représente une partie infime, le Tai Ji est avant tout une philosophie qui permet d'être en harmonie avec le dao, l'univers, la nature,  son environnement. Le Tai Ji Quan permet de pratiquer une activité physique jusqu'à un âge avancé sans risque de blessure et en bonne santé!